Mes quelques reflexions sur le résultat du premier tour de l’élection présidentielle française de 2022

Le vote Le Penniste dans le Grand Est et dans les zone de tradition industriel. Progression de la France Insoumise dans les grandes villes. Macronisme à l’Ouest.

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont en 2022 qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle (voir résultats officiels). 20,07 et 16,69 % des électeurs inscrits sur les listes électorales ont effectivement voté pour ces deux candidats. Il y a donc environs deux tiers des électeurs probablement déçus par le résultat de ce premier tour. Nous avons un candidat représentant le démocratie libérale en fasse d’un candidat d’extrême droite. Depuis maintenant 20 ans, nous avons régulièrement le candidat de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle (2002, 2017, 2022). Jean Luc Mélanchon réalise la surprise de ce premier tour en réalisant par les urnes l’union de la gauche, c’est à dire qu’il réussit à capter les voix écologistes, de la candidate socialiste et des candidats d’extrêmes gauches. Il est remarquable de constater que celui-ci réussi aussi bien dans les grandes villes notamment à Paris dont la maire est Anne Hidalgo est justement la candidate socialiste, mais également dans le sud qui vote traditionnellement pour l’extrême droite. Marine le Pen continue de s’imposer sur les territoires qui abritaient j’adisse l’industrie lourde. Jean-Luc Mélanchon est classé à gauche de la gauche. Son score est en fait proche de celui de Marine Le Pen. Je ne cache pas que même si je ne considère pas le programme de la France Insoumise comme le meilleur pour la France, il est bien meilleur que celui de Marine le Pen. La France insoumise réussit à faire aller voter la France Créole qui a juste titre à peur des discours clairement xénophobe de l’extrême droite. C’est très positif. Il est clair que la France Insoumise à réussit à rassembler et je vois là un espoir d’avoir dans l’avenir deux candidat clairement républicains au second tour.

Jean-Luc Mélanchon n’est cependant pas au deuxième tour de l’élection en 2022. Et on doit noter que, le vote France Insoumise progresse mais pas sur les territoire où le Rassemblement National est le plus fort. Je pense que la lutte contre la désindustrialisation est la solution pour lutter contre le front national.

J’appelle donc tous les citoyens inscris sur les listes électorales à se mobiliser et faire encore une fois barrage à l’extrême droite et surtout de ne perdre pas l’espoir dans l’avenir. La gauche a montré qu’en se rassemblant derrière la France insoumise, elle pouvait gagner et éliminer l’extrême droite dès le premier tour.

A nous, électeurs d’Emmanuel Macron de lutter contre la désindustrialisation.

La campagne électorale du premier tour de l’élection présidentielle à clairement montré que la tentative de Marine le Pen de dédiaboliser l’extrême droite est un leurre comme le montre son allié Eric Zemmour. Marine cache sa nature comme Poutine à caché sa vrai nature aux démocrates. Nous avons a faire à des manipulateurs. Notre système électorale fera en sorte qu’une fois au pouvoir, il sera très difficile de les déloger. Alors on se doit d’extrême extraient prudent.

L’incivisme doit être combattu à l’école dès le plus jeune age, au niveau des élèves et des parents d’élèves. Prenons l’example du Japon qui a de bon résultat au niveau de la sécurité. La difference ce fait à l’école. Par exemple une fois par semaine, les élèves et les parents d’élèves doivent ramasser les déchets dans la cour des écoles. Cela fait des citoyens responsables, sans faire usage de la matraque. Ainsi auront nous besoin de moins de policier plus tard. Il ne s’agit pas de faire des moutons, mais une certaine docilité facilite l’apprentissage et résulte en des êtres libres et citoyens. Pas besoin de l’extrême droite.

La mouvance à droite de la droite incarné par Eric Ciotti est dans l’erreur. J’encourage ces électeurs à engager une réflexion sur d’autres moyens d’action notamment au niveau de l’école en metant en place des méthodes douce de lutte contre l’incivisme.

La politique du pire est de ne pas aller votez le 24 avril. Ne pas allez voter c’est risquer de vivre un enfer. Si vous ne faite pas barrage à l’extreme droite, vous risquez de vous retrouver d’être l’allié de Poutine bien malgré vous, car avec Marine le Pen présidente et Éric Zemmour premier ministre, il se pourrait que Poutine se disee qu’il devrait envahir la France pour luter contre nazisme. Et comment pourrait on lui donner tord?

Ce qui peut rassembler les Français dans ce deuxième tours, c’est 1) financer les retraites en augmentant le taux d’activité sans recule de l’age légal de la retraite en menant une politique de réindustrialisation, 2) faire évoluer notre régime présidentielle vers un régime plus parlementaire. 3) Protéger le climat tout en réduisant notre dépendance aux énergies fossiles par le développement des énergies renouvelables mais également en maitrisant tout le cycle du combustible nucléaire de la mine jusqu’au retraitement.

L’Europe de l’Atlantique à l’Oural

L’expression vient du discours de Charles De Gaule, prononcé à Strasbourg en novembre 1959 : “Oui, c’est l’Europe, de l’Atlantique à l’Oural, c’est l’Europe, c’est toute l’Europe qui va décider du sort du monde !”

Cette expression, qui a été utilisée à maintes reprises par la suite, a une énorme signification politique. En période de guerre elle suggére une remise en cause de l’ordre établi à la fin de la Seconde Guerre mondiale et une attitude particulière vis-à-vis de la Russie mais aussi du grand allié américain.

De Gaulle refuse la division “artificielle et stérile” de l’Europe, qui est “le pire des maux de notre époque”. Sa volonté de changer le statu quo coïncide ici avec son sens profond de l’histoire. L’Europe étant une réalité historique et géographique, elle ne peut être réduite à sa partie occidentale. La vision de Charles de Gaule d’une Europe entière est donc toujours d’actualité et n’a pas encore été réalisée.

C’est aussi un grand projet d’équilibre et de paix. L’Europe de l’Atlantique à l’Oural inclut la Moldavie, l’Ukraine, la Géorgie mais aussi la Russie.

Les idéologies et les régimes passent, tandis que les nations restent. Losque la Russie ne sera plus totalitaire ou expansionniste, elle contribuera à l’équilibre indispensable et à la paix.

L’invasion de l’Ukraine nous montre toutefois clairement que le temps n’est pas au pacifisme, mais au réarmement. La Russie de Poutine n’est pas un partenaire avec lequel on peut négocier, mais qu’il faut combattre. Il est clair que Vladimir Poutine ne comprend que le pouvoir des armes. Il n’y a donc pas grand-chose à attendre des sanctions économiques. Nous ne pourrons pas éviter la guerre. Nous devons promouvoir un changement en Russie et le cas échéant l’imposer.

Ne nous laissons pas paralyser par la peur, mais laissons notre cœur, notre volonté, nos valeurs, nous guider. Nous aussi, nous avons des bombes nucléaires. L’Amérique est aussi à nos côtés et aux côtés des Ukrainiens, peut-être. Un accord de paix avec la Russie de Poutine ne garantirait pas la paix à moyen terme. Ce serait une lâcheté de plus.

Les idéologies passent, mais les nations restent. La Russie de Poutine disparaîtra, mais pas sans se battre. C’est ainsi que nous devons nous battre nous aussi.

Ce serait un non-sens et une mauvaise politique de séparer l’Europe de l’Est de sa partie occidentale. Les régions à l’est de l’Oural sont les territoires coloniaux de l’ancien empire tsariste. En tant que telles, ces régions ont vocation à retrouver leur indépendance. Ainsi, la Russie de Poutine reste avant tout une Russie des tsars et une Russie des soviets. Et celle-ci, comme celle-là, a étendu sa domination sur d’autres pays, les a colonisés, a réduit leurs habitants en esclavage.

Le temps d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural est venu. Nous devons accueillir dans l’Union européenne les peuples qui luttent pour leur liberté à l’ouest de l’Oural et nous battre à leurs côtés.

La déclaration de guerre est inévitable.

L’Europe entière est en guerre.

Liberté égalité fraternité ou la mort!

Europa vom Atlantik bis zum Ural

Der Begriff stammt aus der Rede von Charles De Gaule, die im November 1959 in Straßburg gehalten wurde: “Ja, es ist Europa, vom Atlantik bis zum Ural, es ist Europa, es ist ganz Europa, das über das Schicksal der Welt entscheiden wird!”


Dieser Ausdruck, der in der Folgezeit immer wieder verwendet wurde, hat eine enorme politische Bedeutung. In einer Zeit des Krieges,, suggeriert es eine Infragestellung der am Ende des Zweiten Weltkriegs etablierten Ordnung und eine besondere Haltung gegenüber Russland aber auch dem großen Verbündeten Amerika.


De Gaulle lehnt die “künstliche und sterile” Teilung Europas ab, die “das schlimmste Übel unserer Zeit” sei. Sein Wille, den Status quo zu ändern, deckt sich hier mit seinem tiefen Sinn für die Geschichte. Da Europa eine historische und geografische Realität ist, kann es nicht auf seinen westlichen Teil reduziert werden. Die Vision des von Charles de Gaule von ein Ganz-Europa ist also immer noch aktuell und noch nicht verwirklicht.

Es ist auch ein großes Projekt des Gleichgewichts und des Friedens. Das Europa vom Atlantik bis zum Ural schließt Moldavien Ukraine, Georgien aber auch Russland ein.

Ideologien und Regime vergehen, während die Nationen bleiben. Wenn Russland nicht mehr totalitär oder expansionistisch ist, wird sie zu dem für den Frieden unerlässlichen Gleichgewicht beitragen.

Die Invasion in der Ukraine zeigt uns jedoch deutlich, dass die Zeit nicht für Pazifismus, sondern für Aufrüstung reif ist. Putins Russland ist kein Partner, mit dem man verhandeln kann, sondern den man bekämpfen muss. Es ist klar, dass Wladimir Putin nur die Macht der Waffen versteht. Von Wirtschaftssanktionen ist also nicht viel zu erwarten. Wir werden um einen Krieg nicht herumkommen. Wir müssen einen Wandel in Russland fördern und ihn gegebenenfalls durchsetzen.

Lassen wir uns nicht von Angst lähmen, sondern lassen wir uns von unserem Herzen unserem Willen, unsere Werte, leiten. Wir haben auch Atombomben. Amerika steht auch an unser Seite und an der Seite der Ukrainer, vielleicht. Ein Friede Abkomme mit Putin-Russland würde mittelfristig keine Frieden garantieren. Es wäre eine weitere Feigheit.

Ideologien vergehen, aber Nationen bleiben. Putin-Russland wird untergehen, aber nicht ohne zu kämpfen. So müssen wir auch kämpfen.

Es wäre unsinnig und eine schlechte Politik, Osteuropa von seinem westlichen Teil zu trennen. Die Gebiete östlich des Urals sind die Kolonialgebiete des ehemaligen Zarenreichs. Als solche sind diese Regionen dazu berufen, ihre Unabhängigkeit wiederzuerlangen. So bleibt Putins Russland in erster Linie einst Russland der Zaren und Russland der Sowjets. Und dieses, wie auch jenes, hat seine Herrschaft ausgedehnt auf andere Länder ausgedehnt, sie kolonisiert, als Imperium gegründet und ihre Bewohner in die Sklaverei getrieben.

Die Zeit für ein Europa vom Atlantik bis zum Ural ist gekommen. Wir müssen die Völker westlich des Urals, die für ihre Freiheit kämpfen, in die Europäische Union aufnehmen und an ihrer Seite kämpfen.

Die Kriegserklärung ist unvermeidlich.

Ganz Europa befindet sich im Krieg.

Freiheit, Gleichheit, Brüderlichkeit oder Tod!

Pourquoi j’ai voté Emmanuel Macron en 2017 et pourquoi je ferai de même en 2022

Je suis depuis toujours un électeur plutôt de droite. Pourtant en 2017, au second tour après que le candidat que je soutenais au premier tour, François Fillon, c’est éliminé de lui-même au lieu de m’abstenir, j’ai voté Emmanuel Macron et depuis je ne l’ai pas regretté. Je dois dire que ses positions très clairement pro-européennes sont encore très séduisantes et courageuses en France. La droite traditionnelle a toujours été ambiguë sur l’Europe et profondément divisée. Je dirais que la droite, canal historique, a même freiné la construction européenne au niveau de la construction d’une défense commune, au niveau de la ratification de la constitution européenne et en promouvant des référendums hasardeux. Bref, quand cela lui fût possible, elle a bloqué la construction européenne. Les “héritiers” du gaullisme ont renforcé l’Otan, l’Otan qui est un grand obstacle pour une Europe de l’atlantique jusqu’à l’Oural.

Oui, c’est l’Europe, depuis l’Atlantique jusqu’à l’Oural, c’est l’Europe, c’est toute l’Europe, qui décidera du destin du monde ! Je ne sais pas si l’Europe décidera du destin du monde, mais si nous pouvions prendre notre destin en main, cela serait déjà pas mal.


Bref, depuis un certain temps je ne me sentais pas à l’aise chez LR, un parti traditionnel qu’on doit bien le dire devenait de plus en plus traditionaliste. Nicolas Sarkozy avait essayé de diviser les Français, et je crois encore aujourd’hui que le “Tu nous salis” était une remarque pertinente. Aujourd’hui je pense qu’Éric Zemmour nous salis, salis la France.

En 5 ans rien à LR rien n’a changé. À l’extrême droite rien de nouveau. Valérie Pécresse ne vaut pas mieux qu’Éric Zemmour. On le voit par cette visite en Arménie. Je ne veux pas minimiser le génocide Arménien mais le seul génocide qui c’est produit en Europe après la seconde guerre mondiale est en Bosnie, contre des musulmans. Elle devrait s’en rappeler, et lui aussi. Puisque l’Europe de la défense n’était pas en place pendant le génocide de Srebrenica alors que la droite fût au pouvoir pendant plusieurs décennies, il a y bien encore fallu que les Américains s’occupent du problème. Remettez-les au pouvoir, et il faudra toujours que les Américains règlent nos problèmes. Elle ne réfléchit pas beaucoup, Valérie, Éric non plus. Éric a une mauvaise influence sur Valérie. Eric est National, Marine socialiste.

C’est pourquoi, il n’y a pas de meilleure alternative que de voter pour Emmanuel Macron. Il y a fait une bonne réforme au niveau de la formation professionnelle et a dédoublé les classes là où cela était nécessaire. Ces réformes portent déjà leurs fruits. Il n’a pas attendu de faire les réformes et il a bien fait. On n’est jamais sûr pour ce qui peut se passer. C’est une valeur sûre, il est intelligent.

Ein paar Ideen für Frankreich

In Vorbereitung auf unser Treffen am 12. Dezember 2021 stelle ich hier einige meiner Ideen zu den folgenden Themen vor: Umwelt, Bildung, Wirtschaft, Einwanderungspolitik, Außenpolitik, Europapolitik, Kultur, Sicherheit, Rente, Gesundheit, Staatsdefizit, sozialer Zusammenhalt.
Ich hoffe, dass ich Sie damit motivieren kann, Ihre eigenen Ideen zu äußern.

Umwelt

  • Die Abwärme von Atomkraftwerken zur Beheizung von Gewächshäusern nutzen, um unsere Landwirtschaft grüner und wettbewerbsfähiger zu machen und auf Agrarprodukte aus den Niederlanden zu verzichten.
  • Die großen Einzelhandelsketten und die Lebensmittelindustrie dazu verpflichten, standardisierte und wiederverwertbare Behälter wie Drahtbügelglas mit einem Pfandsystem einzuführen.
  • Recycling aller Kunststoffe auf kommunaler Ebene mithilfe von Kunststoffpyrolysegeräten, die Dieselkraftstoff erzeugen. Diese Investitionen würden durch eine lokale Steuer auf diejenigen finanziert, die diese Art von Abfall in Umlauf bringen, d. h. die großen Einzelhandelsunternehmen.
  • Abschaffung der öffentlichen Beleuchtung von 23:00 `bis is 6:00 Uhr morgens.
  • Beschränkung der rechtliche Schritte, gegen die Errichtung von Windkraftanlagen einzuleiten
  • Förderung für die Entstehung lokaler Kapitalbeteiligungen zur Finanzierung von Windkraftanlagen.

Bildung

  • Einführung eines von den Handelskammern gesteuerten Karrieremanagements für Forscher und Lehrkräfte auf Universitätsebene. Ziel ist es, Forschung und Ausbildung auf das regionale Wirtschaftsgefüge abzustimmen.
  • Abschaffung des CNRS.
  • Abschaffung aller ideologischen Lehrinhalte.
  • Neuausrichtung des Unterrichts auf Französisch , Fremdsprachenunterricht, harte Wissenschaften.
  • Geschichtsunterricht mit Lehrkräften aus dem Ausland, damit wir Franzosen ein angemessenes un realer Bild von der Vergangenheit erhalten.
  • Unterricht durch die Entwicklung von Wirtschafts- und Umweltprojekten mit Studenten/Schülerinnen aus verschiedenen Studiengängen.

Wirtschaft

Das Ziel muss es sein, die Wettbewerbsfähigkeit Frankreichs zu steigern, die insbesondere durch das Gesetz über die 35-Stunden-Woche, das RMI und das RSA (Aktive-Solidarität-Einkommen) und alle Klientelismen geschädigt wurde.

  • Abschaffung des RMI und RSA.
  • Verankerung des Rechts und der Pflicht zu arbeiten in der Verfassung.
  • Einführung von kommunalen Manufakturen.
  • Wiedereinführung der wöchentlichen Arbeitszeit von 39 Stunden. 35 Stunden in Unternehmen. 4 Stunden als Ausbilder oder in der Ausbildung.
  • Wiedereinführung von Regionalbörsen insbesondere zur Finanzierung von KMU.
  • Abschaffung der Erbschaftssteuer.

Einwanderungspolitik

  • Abschaffung des Geburtsortsprinzip.
  • Abschaffung des Abstammungsprinzip.
  • Einführung einer Staatsbürgerschaft, die uns durch das Bekenntnis zu gemeinsamen Werten verliehen wird.
  • Neuprogrammierung der Lycée Français im Ausland, damit sie zu einer Schleuse für Einwanderer werden, indem unsere Sprache, unsere Werte und ein Beruf gelehrt werden.
  • Öffnung der Lycée Français für alle Ausländer, die nach Frankreich einwandern wollen.
  • Illegale Einwanderung stoppen.

Außenpolitik

  • Austritt aus der NATO.
  • Eine multipolare Welt fördern.
  • Förderung einer freien Welt.
  • Förderung einer gerechten und umweltfreundlichen Welt.

Kultur

  • Abschaffung aller Unterhaltungsprogramme, die durch Fernsehgebühren finanziert werden.
  • Abschaffung der Werbung in den öffentlich-rechtlichen Sendern.
  • Finanzierung von Programmen, die auf die Entwicklung der Fähigkeiten der Bürger abzielen (harte Wissenschaft, Sprachen).
  • Finanzierung von Reportagen und kulturellen Aktivitäten, die auf ein besseres Verständnis des Anderen und des Anderswo abzielen.

Europapolitik

  • Den Europäern unseren nuklearen Schutzschild anbieten (auch für die Finanzierung).
  • Bau von zehn Flugzeugträgern in Europa
  • Aufbau einer europäischen Streitmacht zur Brandbekämpfung und für humanitäre Einsätze.
  • Förderung eines geordneten Austritts aus der NATO Europa weit.
  • Einführung eines europäischen Nationaldienstes.
  • Alle importierten Produkte werden über europäische Unternehmen eingeführt werden müssen. Diese Unternehmen sind in Europa justiziabel und müssen garantieren, dass die importierte Produkten nach den in Europa geltenden Umwelt- und Sozialstandards hergestellt wurde.

Sicherheit

  • Entpolitisierung der Verwaltung, des Bildungswesens und der Justiz.
  • Richter mit den Konsequenzen ihrer Entscheidungen konfrontieren.
  • Richter evaluieren und bei schlechten Leistungen (Freilassung gefährlicher Straftäter) bestrafen.
  • Bei der Strafvollstreckung den Schwerpunkt auf Wiedergutmachung legen (finanziell, materiell, moralisch).
  • Begrenzung der Zahl der Berufungen (schnellere Rechtsprechung).
  • Wiedereinführung der Todesstrafe als ultimative Strafe, mit Abstimmung im Parlament in allen Fällen, in denen die Todesstrafe angewendet werden könnte.

Rente

  • Erhöhung der Erwerbsquote.
  • Einheitliches Renteneintrittsalter für die Privatwirtschaft und den öffentlichen Dienst, jedoch mit einer Ausnahmeregelung für Leute mit schwerwiegenden Gesundheitsprobleme, die nicht mit der Lebensweise zusammenhängen.
  • Einheitliche Rentenberechnung in der Privatwirtschaft und im öffentlichen Dienst.

Gesundheit

Krebsbekämpfungspolitik: Einer von zwei Franzosen stirbt letztendlich an Krebs.

  • Durchführung von postmortalen toxikologischen Studien zur Identifizierung von Produkten, die sich anreichern und Krebs verursachen.
  • Verbot von Produkten, die unter Verdacht stehen.
  • Die öffentlichen Krankenhäusern besser ausstatten.
  • Förderung des Wettbewerbs und der Ausgabenkontrolle im liberalen Medizinsektor.

Staatsdefizit

Förderung einer Politik, die zu Haushaltsüberschüssen führt, mit denen in Krisenzeiten Konjunkturmaßnahmen finanziert werden können.

Sozialer Zusammenhalt

  • Kampf gegen Rassismus.
  • Entwicklung von kulturellen Programmen.
  • Kampf gegen die Armut.
  • Einführung mässige Verhältniswahlrecht bei den Parlamentswahlen und Einführung einer Koalitionsvertrag-Pflicht
  • Verbot von Finanztransaktionen unterhalb der Millisekunde an den europäischen Börsen.
  • Einführung einer Tobin-Spahn-ähnlichen Steuer auf alle Finanztransaktionen, um die Spekulation einzuschränken und Investitionen zu fördern.

Quelques idées pour la France

En préparation de notre réunion du 12 décembre 2021, reprenant les thèmes qui seront abordés (environnement, éducation, économie, immigration, politique étrangère, politique européenne, culture, sécurité, retraite, santé, équilibre des comptes sociaux et de la nation, cohésion sociale), je présente ici quelques-unes de mes idées. J’espère ainsi vous motiver à exprimer les vôtres.

Environment

  • Utiliser la chaleur rejetée par les centrales nucléaires pour chauffer des serres pour rendre notre agriculture plus verte et plus compétitive et se passer des produits agricoles hollandais.
  • Obliger la grande distribution et les industrielles agroalimentaire à utiliser des récipients normés et recyclables de type bocaux avec un système de consignes.
  • Recycler tous les plastiques au niveau des municipalités à l’aide de pyrolyseur de plastiques qui génèrent du diesel. Ces investissements seraient financés par une taxe locale sur ceux qui mettent en circulation ce type de déchets, i.e. la grande distribution.
  • Suppression de l’éclairage publique de 23:00 `à 6 heures du matin.
  • Limité les recours contre l’installation d’éolienne.
  • Encourager l’émergence d’un actionnariat locale pour financer les éoliennes.

Education

  • Mise en place d’une gestion de carrière des chercheurs et enseignants au niveau universitaire pilotée par les chambres de commerce. Le but est d’avoir une recherche et des formation en adéquation avec le tissu économique régionale. Suppression du CNRS.
  • Suppression de tous les enseignements idéologiques.
  • Enseignement recentré sur le français , l’enseignement des langues étrangères, les sciences dures.
  • Enseignement de l’histoire avec intervention de professeurs venant de l’étranger afin que nous Français nous ayons une vision juste du passé.
  • Enseignement par le développement de projets à visée économique et environnementale faisant intervenir des étudiants / élèves de différent cursus.

Economie

Le but doit être d’augmenter la compétitivité de la France mis à mal spécifiquement par la loi sur la durée de travail hebdomadaire à 35 heures, le RMI et le RSA et tous les clientélismes.

  • Suppression du RMI et RSA. Inscription dans la constitution du droit et le devoir de travailler. Instauration de manufacture municipale.
  • Réinstaurer le travail hebdomadaire à 39 heures. 35 heures en entreprises. 4 heures en tant que formateur ou en formation.
  • Réinstauration des bourses régionales notamment pour financer les PME.
  • Supprimer les droits de succession pour faciliter la transmission de PME.

Immigration

  • Suppression du droit du sol.
  • Suppression du droit du sang.
  • Instauration du droit que nous donne l’adhésion aux valeurs communes.
  • Reprogrammer les lycées français à l’étranger pour qu’ils deviennent le sas d’une immigration choisie, par l’enseignement de notre langue et de nos valeurs, et d’un métier. Ouverture des lycées français à tous les étrangers voulant entreprendre un cursus d’immigration.
  • Politique d’immigration illégale zéro.

Politique étrangère

  • Sortie de l’Otan.
  • Promouvoir un monde multipolaire.
  • Promouvoir un monde libre.
  • Promotion d’un monde juste et respectueux de l’environnement.

Culture

  • Suppression de tous les programmes de divertissement financés par la redevance
  • Suppression de la publicité sur les chaines publiques.
  • Financement de programme visant au développement des compétences des citoyens (science dure, langues).
  • Financement de reportage et activités culturels visant à mieux comprendre l’autre et l’ailleurs.

Politique européenne

  • Proposer aux Européens notre bouclier nucléaire (également pour le financement).
  • Entreprendre la construction d’une dizaine de porte-avions au niveau européen.
  • Créer une force européenne de lutte contre les incendies et d’action humanitaire.
  • Promouvoir chez nos partenaires une sortie organisée de l’OTAN.
  • Instauration d’un service national européen.
  • Tout produit importé doit l’´être par l’intermédiare d’une entreprise européenne. Celles-ci sont justiciables en Europe et doivent garantir que le produit importé a été produit dans des conditions qui sont la norme en Europe.

Sécurité

  • Dépolitisation de l’administration, de l’enseignement et de la justice en particulier.
  • Mettre les juges en face avec les conséquences de leurs décisions.
  • Evaluer les juges et les sanctionner en cas de mauvaises performances (récidives)
  • Mettre l’accent sur la réparation dans l’application des peines (financière, matérielle, morale).
  • Limiter les recours (rendre la justice plus rapidement).
  • Réinstauration de la peine de mort comme peine ultime, avec vote au parlement dans tous cas cas où celle-ci serait appliquée.

Retraite

  • Augmenter le taux d’activité.
  • Âge de départ à la retraite unique pour le privé et le public, mais avec un système dérogatoire en cas de problème grave de santé non lié à l’hygiène de vie.
  • Mode unique de calcul pour la pension entre le privé et le public.

Santé

  • Politique de lutte contre le cancer: un français sur deux meurt finalement d’un cancer.
  • Réalisation d’études toxicologiques post-mortem afin d’identifier les produits qui s’accumule et cause les cancers.
  • Interdiction des produits suspectés.
  • Redonner les moyens aux hôpitaux publics.
  • Promouvoir la concurrence et le contrôle des dépenses dans le secteur libéral.

Equilibre des comptes

  • Promouvoir une politique conduisant à des excédents budgétaires permettant de financer des politiques de relance en temps de crise.

Cohésion sociale

  • Lutte contre le racisme.
  • Développement de programmes culturels.
  • Lutte contre les pauvretés.
  • Instauration d’une dose inclusive de proportionnelle pour l’élection législative.
  • Interdiction des transactions financières sous la milliseconde sur les bourses européennes.
  • Instauration d’une taxe du type Tobin-Spahn sur l’ensemble des transactions financières pour limiter la spéculation et encourager l’investissement.

Les plateformes de collaboration en ligne en support des réunions en ligne du comité En-Marche Karlsruhe-Heidelberg

La pateforme Miro (www.Miro.com)

Miro est une plateforme de collaboration en ligne 100% web, donc sans logiciel à installer qui permet de partager un tableau. Tous les utilisateurs voient le même tableau et peuvent écrire dessus. En-Marche est le parti politique français qui soutient le président Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle de 2022. En-Marche est organisé en comités. Il existe un seul Comité pour les villes de Heidelberg et de Karlsruhe. Nous allons préparer activement cette élection et définir la politique du gouvernement pour les 5 années avenir. Le but de ce document et de montrer comment se connecter aux plateforme en ligne dans le cadre d’une réunion En-Marche.

La première étape est d’adhérer au parti En-Marche si cela n’est encore pas fait. L’adhésion est totalement gratuite. L’adhésion permet de recevoir les liens de connexion à nos réunions en ligne de comité. Nous utilisons soit la plateforme de conférence vidéo Zoom ou la plateforme européenne SenfCall. Le matériel nécessaire est un ordinateur, un navigateur web et un casque avec un micro intégré. Il n’y a rien à installer. Nous déconseillons l’utilisation des téléphones mobiles.

En support à ces réunions, nous allons également utilisé la plateforme Miro. La encore vous recevrez un lien qui vous permettra de se connecter au service.

Nous vous invitons à vous familiariser à ces services. Si vous avez besoin d’aide, contactez-moi.

Le format en ligne est celui que nous privilégions tant que la pandémie est là. Celui-ci a également quelques avantages du point de vue environnementale, de simplicité de mise en œuvre. d’économie de temps dans les transports, mais également pour documenter le résultat de nos réunion afin d’avoir une action utile.

Cependant, ces plateformes peuvent présenter un problème d’accessibilité (maîtrise de l’outil informatique, maîtrise de l’anglais puisque les plateformes ont souvent une interface utilisateur en anglais).

Il y aura donc des nouvelles rencontres sur le mode action (distribution de tracts, participation `a des manifestations, tenue de réunion publiques …).

Mobilisation pour faire barrage au RN dans le Grand Est au élection régional

Le 20 juin 2021, deux tiers des électeurs n’ont pas été voté. Personnellement je pense qu’il faudrait rendre le vote obligatoire et peut être penser à un vote électronique, mais aussi promouvoir la croyance en un destin commun. L’urgence cependant c’est de faire barrage au Rassemblement National dans la région du Grand Est. Les idées du Rassemblement National n’ont rien à voir avec le rassemblement: c’est la division ethniques et confessionnelles. Ce n’est pas la remise en cause du RMI et du RSA, mais le RMI et le RSA pour les Français d’abord. Personnellement je suis pas pour les minima sociaux. Je milite pour les maximas sociaux. J’entends dire que le RN de Marine Le Pen ce n’est pas le FN de Jean-Marie le Pen. Il n’en est rien. Avec Marine, ce qui nous pend aux nez c’est un coup d’état militaire hallucinatoire, du genre du putsch des généraux en Algérie du 21 Avril 1961 ou peut être comme en Birmanie. J’ai donne mon vote pour la candidate LaREM au premier tout, mais mon bulletin pour le second tour ira à LR pour faire barrage au RN. Je souhaite la constitution d’une large coalition des démocrates pour servir les intérêts des électeurs de la région Grand Est.

L’Union européenne et ses Etats Membres doivent faire plus pour combattre les crises sanitaires

L’Union Européenne évolue dans un monde sans guide. Les Etats-Unis d’Amérique, de guerre las, n’est plus le guide qui promeut un monde libre, multipolaire,  démocratique et prospère. D’ailleurs le devrait-il? Le but n’est il pas atteint. Les peuples colonisées sont devenu des peuples souverains. L’Europe ne décident plus de la destinée du monde. Les dictatures ont disparue du paysage d’Europe de l’ouest. La pauvreté à reculer en Asie et en particulier en chine. Cependant au regards de l’urgence climatique, la menace terroriste,  la crise migratoire et les crises sanitaires économiques présentes et avenir, on devrait s’interroger finalement si l’Europe ne pourrait pas faire un peu plus. Mais avant de définir une architecture qui permettent de faire plus, faudrait s’entendre sur ce qui peu être mieux fait au niveau européen, ce qui doit rester au niveau des Etats Membres et ce qui peut être mieux réalisé au niveau régional.

Nous allons faire ici quelques propositions à Union Européenne et à ses Etats Membres pour combattre les crises sanitaires.

Même si cela va contre nos convictions, nous devons constater que les Etats Membres qui ont fermés leurs frontières rapidement ont été touché plus tardivement par la pandémie de COVID-19. Le temps gagné a sans doute sauvé des vies et a permis d’organiser la riposte. Regardons les choses pragmatiquement, tous les Etats Membres de l’Unions Européenne auraient pu bénéficier de ce délai, si la commission européenne avait pris les décisions qui s’imposaient mais celle ci n’avait pas reçu le mandat pour le faire. Prenons acte. La commission ne peut recevoir un mandat pour des choses qui n’ont pas été prévues. Et dans l’avenir il y aura bien d’autres événements imprévus qui exigeront un prise de décision rapide. Dans les Etats Membres nous avons des chefs d’Etats que ont la légitimité démocratiques pour prendre des décision rapidement lorsque cela s’impose. Pourquoi devrait-il en être autrement pour l’Union Européenne?

Comparons maintenant la réaction de la Chine, la France et l’Allemagne face à la pandémie. La Chine a été touché en premier. Puisque la Chine est gouverné par un partis uniques qui finalement ne cherche qu’à se maintenir au pouvoir, ce partis a cru bon de ne pas informer le monde du problème alors que le virus circulait en Chine probablement déjà en octobre 2019. Finalement, grâce a des mesures autoritaires et économiquement destructrices ne laissant peu de place au bon sens de la population, la chine a maitriser la pandémie chez elle.

La France qui poursuit une politique d’infantilisation de la population (remplacement de l’instruction par l’éducation) depuis des décennies a choisit la voie du milieu, et a confiner sa population d’une façon très stricte. Le résultat c’est que la France a maitriser la pandémie chez elle mais elle sort de cette crise économiquement très affaiblies. Socialement, grâce à la mise en place d’un chômage partielle pris en charge à 100% par l’Etat, elle a limité les conséquences sociales de la crise mais elle a des difficultés à remettre les gens au travail. Le gouvernement français fait également face a des polémiques incessantes ce qui nous renforce à croire  les Français sont vraiment bien éduqués (formatter politiquement) à accepter ces polémiques  mais finalement peu instruit c’est à dire capable de développer des solutions.

Quand a l’Allemagne, on l’accusait de privilégier l’équilibre de son budget, on constate qu’elle n’avait pas économisé sur les choses essentielles comme sur l’équipements des hôpitaux. Ayant donner les moyens à industrie pour rester complétives, elle a pu s’appuyer sur celle-ci pour développer des solutions techniques (test de dépistage disponible dès la mi janvier, automatisation des tests par la robotique, production d’appareils respiratoires, production d’oxygène).

Pour conclure sur la crise sanitaire, saluons le fait que malgré tous les imperfections de l’Unions Européenne et de ses Etats Membres, celles-ci a fait plutôt bien face à la pandémie ce qui me fait croire que la nature plutôt décentraliser de l’Union Européenne est une architecture qu’il faut garder. Le gouvernement Français s’accorde également sur le fait, qu’il faut donner plus de pouvoir aux régions.

Qui pourrait également affirmer que le système de protection social extrêmement développé mis en place en Europe depuis plus de deux siècles est quelques chose de pas vraiment utile dans ces circonstances? L’Europe devrait promouvoir ce système dans le monde sans avoir honte.

A ce titre, l’Europe devrait se doter d’agence charger de contrôler le respect de règles sanitaires dans les abattoirs puisque l’on voit bien que les contrôles au niveaux des Etats Membres sont insuffisant probablement à cause de collusion d’intérêts.

Cependant l’Europe devrait se doter également d’une armée capable de déployer rapidement des moyens d’aides médicales pour assister en premier lieu les Pays Membres qui seraient en difficultés et éventuellement pour faire face au crises humanitaires qui secouent le monde.

My thoughts on the pandemic

Are our governments well prepared for the pandemic?

This is difficult to assess. Both France and Germany have too few protective masks in stock. Germany, on the other hand, has enough intensive care unit stations and is well equipped with respirators. It would probably have been necessary to act faster to stop the flow of tourists and business people from Wuhan. They should have been not allowed to enter Europe or leave China.

What do I think about the way in which Europe is responding to the pandemic?

Europe has not been given the instruments to combat this kind of disasters. Europe could have been more legitimate than the Member States to stop the movement of people, tourists, businessmen, etc. Europe could have sent a rapid health intervention force to help countries in difficulty. But a rapid reaction force did not exist. Europa could have requisitioned beds and distributed the sick throughout the European Union.

What measures have I taken to protect myself?

I limit my interactions with people to avoid contact with the virus (contacts are limited to the restricted family circle). I avoid crowded places and large population mixes. I still avoid shopping in supermarkets. I prefer fresh products, I shop at the markets, I hike mainly in the forest and alone. I try to lose weight. I started sewing to make washable protective masks.

What will I change in my life to prevent a pandemic from happening again?

I have to rehabilitate Roselyne Bachelot, whom I myself have sometimes criticized!

I will limit the number of trips abroad and use more video conferencing. I will work to ensure that scientific conferences and meetings are organised online.  I will promote short production/consumption cycles. I will wear a mask in case of flu. Continue to apply basic hygiene measures such as cleaning the keyboard, mouse and door locks. Reduce my ecological footprint.

What measures should a human society take to prevent or minimize the impact of such a pandemic?

I am convinced that it is important to reduce our national debt so that our tax money is used to finance the equipment/services needed by the population and not to pay the interest rate on debt. Our taxes must be used to reduce our environmental footprint. Our world is limited in size, our resources are limited. Our debts finance the excessive consumption of resources.

It is important to regulate the financial markets, not through intervention by central banks, but, for example, by restricting the buying and selling of shares and financial products to about 20% of total investment over a period of one year. This would prevent speculation, and above all protect us from the risk of market manipulation