Blog

Krisen, Analysen und Vorschläge

Die Menschheit war schon immer mit Krisen konfrontiert, und die Menschheit hat sich weiterentwickelt hat auch manchmal Schritten zurück gemacht, aber die menschliche Spezies als solche ist nicht ausgestorben. Heute erreicht die Weltbevölkerung 7,5 Milliarden Menschen. Im Jahr 1950 waren es nur 2,5 Milliarden Menschen.

Die Welt hat sich seit den 1950er Jahren stark verändert. Mit dem Ende des Zweiten Weltkriegs wurden die Vereinigten Staaten zur führenden Industrie-, Wirtschafts- und Militärmacht. Im 20. Jahrhundert löste die Sowjetunion das Russland der Zaren ab, das 40 Jahre später unter seinem eigenen Gewicht in einer nuklearen und ökologischen Katastrophe zusammenbrach.

Die Zeit, in der wir leben, ist ein heftiger Gegenschock, der zehn Jahre einer expandierenden monopolistischen Welt mit einer militärischen Hegemonie der USA und einer starken Konzentration des Reichtums in wenigen Händen beendet.

Die neue Periode sieht das Wiederaufleben eines imperialen und kolonialistischen Russlands, das von einer Clique ehemaliger KGB-Mitglieder beherrscht wird, deren Handlungsweise die Ausplünderung ist. Diese neue Periode ist nicht sehr erfreulich. Die Ukraine ist eines der ersten Opfer. Wir müssen dieses Russland bekämpfen und dürfen uns nicht in wackeligen Kompromissen verlieren.

Der Beitritt Chinas zur Welthandelsorganisation hat die Inflation, die in den 1980er und 1990er Jahren sehr hoch war, bekämpft. Er hat auch die Armut in China verringert und die Autocratie gestärkt. Wir dürfen uns nicht auf sie verlassen.

Um heute gegen die Inflation, die Haushaltskrise, die Deindustrialisierung, die Nahrungsmittelkrise, die geopolitische Unordnung, die Klima- und Gesundheitskrise zu kämpfen, müssen wir uns vor allem wieder an die Arbeit machen, um weniger abhängig zu sein. China wird seine eigenen Lösungen für die Probleme der Welt finden, und wir müssen uns um China keine Sorgen machen.

Wir müssen jedoch unsere Sicht auf die Welt ändern, denn die Welt, die sich uns eröffnet, ist multipolar. Wir müssen uns auf zwei Überzeugungen stützen:

– Der Westen teilt die Welt mit anderen Zivilisationen, deren Bürger die gleichen Rechte haben, aber nicht gleichberechtigt sind.

– Die Werte Freiheit, Gleichheit und Brüderlichkeit sind untrennbar miteinander verbunden und müssen verteidigt werden, koste es, was es wolle.

n Bezug auf die Art und Weise, wie diese Krisen gelöst werden können:

– Der einzige legitime Ort für die Lösung von Konflikten sind die Vereinten Nationen.

– Das Einstimmigkeitsprinzip sollte dort, wo es praktiziert wird, abgeschafft werden.

– Es darf kein Vetorecht geben.

– Die Organisation der Vereinten Nationen muss über die stärkste aller Armeen verfügen.

– Der Verbrauch von natürlichen Ressourcen muss reguliert und zwischen den Nationen aufgeteilt werden.

Abschließend möchte ich sagen, dass die gegenwärtigen Krisen auf einen Mangel an Organisation und Antizipation zurückzuführen sind.

Crise énergétique, sécheresse pénurie de composants électroniques: mes propositions

L’Europe fait face à une pénurie d’hydrocarbure, à la sécheresse et à la pénurie de composants électronique. Je vais donc exposer les mesures que j’ai prise pour réduire mon empreinte énergétique, ma consommation en eau et mon appétence à générer des déchets électroniques. Dans un deuxième temps, je fais quelques propositions aux collectivités territoriales et aux instances nationales pour réduire l’empreinte énergétique de la nation.

Le plus facile est de réduire sa consommation d’eau en collectant les eaux usées de la douches. Pour cela, j’utilise un gros bac souple que j’ai acheté au magasin de bricolage et qui est normalement utilisé pour faire de la maçonnerie. Au début j’utilisais environs 25 litres d’eau parfois même plus chaque jours à raison d’une douche par jours. J’ai réduit cette consommation d’eau par deux en prenant toujours une douche par jours mais en n’utilisant pas de savons / de shampoing deux jours sur trois. Je n’ai plus besoins de rinçage. En plus j’ai remarqué que c’est bon pour la peau, surtout que m’a peau à tendance à devenir plus sèche en même temps que je vieillis.

Il faut noter que je n’achète plus de shampoing en bouteille mais que j’utilise un shampoing solide que l’on trouve maintenant dans bon nombre de supermarchés et qui permet de réduire sa production de déchet en plastique ainsi que de mieux doser la quantité de shampoing utilisé.

L’eau, qui n’est plus pollué par le savons, est utilisé pour l’arrosage des plantes sur le balcon. Le reste sert dans la chasse d’eau des toilettes. Je récupères également toute l’eau que j’utilise en cuisine, également pour les toilettes. En tous je pense avoir réduit ma consommation d’eau par trois.

Des douches plus courtes c’est également une consommation énergétique moindre car il ne faut pas l’oublier qu’il faut environs 1 kWh pour élever la température d’un mètre cube d’un degré. De plus en hivers l’eau chaude de la douche collecté dans le bac en se refroidissant va réchauffer la température de la pièce. On l’oublie mais beaucoup de chaleurs se perd en passant directement dans les égouts.

Pour réduire ma consommation d’électricité, j’éteins le routeur internet la nuit et également en journée quand personnes n’utilise l’internet. Un router internet consomme entre 15 et 25 watts ce qui est loin d’être négligeable.

La deuxièmes source d’économie est en choisissant un réfrigérateur congélateur de petite taille, ce qui est possible car j’ai plusieurs magasins de proximité pas loin de mon logement.

Pour écrire se texte, j’utilise un petit ordinateur Asus Eee PC avec seulement 2 Gb Ram qui ne consomme que 15 watts mais qui a un clavier très agréable, un microprocesseur (Atom) peu gourmand en énergie et un écran de petite taille (30 euros sur ebay). La consommation en énergie est proportionnelle à la taille des écrans. C’est bien d’avoir cette information en tête quand on utilise un écran. J’ai redonné à cette ordinateur un seconde jeunesse en installant Lubuntu (une version light de Ubuntu) et en utilisant les logicielles de bureautique LibreOffice qui fonctionnent très rapidement sous Linux même cette configuration matérielle minimaliste. J’utilise également le Browser WEB puisque Chrome ou Firefox ne sont pas une option viable sur cet ordinateur du point de vue de la consommation des ressources matérielles . WEB est rapide, simple est est capable d’afficher les pages web parfaitement sur un petit écran.

Étant locataire de mon logement et le bâtiment ne disposant pas de panneaux solaires sur le toit, je me suis équipé (www.pearl.de) d’un panneau solaire de 110 watts et d’une batterie au plombs adaptée pour le camping (www.amazon.de) . Je l’ai installé sur mon balcons. La capacité de cette batterie est de 110 Ah. J’ai également 4 petits panneaux solaire de 20 Watts et 4 batteries de 20 Ah. Je mets ces panneaux solaires sur le toits en les accrochant aux Velux et je les déplace au cours de la journées pour qu’ils aient la meilleur exposition. Les jours ensoleillé, mon routeur, mon Eee PC, mon serveur de fichiers (un Raspberry pi), ma chaîne Hifi, l’eclaire LED, ainsi que toute mes tablettes, téléphone portables utilise l’énergie photovoltaïque à 100 %. Je peux également alimenter la télévision LCD (100 Watt tout de même) pendant une ou deux heures. Ma yaourtière fonctionne souvent sur batterie. Une yaourtière cela permet de générer moins de déchet plastique, et quand elle fonctionne avec une alimentation photovoltaïque, c’est encore mieux.

En tout, cela reviens a environ 2 a 3 euros par watts installés. Le plus grand bénéfices, c’est que la taille de mon installation photovoltaïque étant très petites, je dois bien réfléchir à ma consommation électrique et choisir l’appareil le plus adapté du point de vue énergétique et ergonomique.

Au niveau de mes déplacements, j’utilise l’offre mise en place en Allemagne qui permet d’utiliser les transports publiques régionaux pour 9 euros par mois. Habitant à 30 km de mon lieu de travaille, l’économie est significative environs 5 euros par jours. Mon temps de trajets est multiplié par deux mais dans la pratique je peux lire et aussi cela augmente mon activité physique de sorte que je n’ai pas besoin de faire une balade le soir. Mon travail me permet de travailler également à la maison deux fois par semaines de sorte que je n’utilise les transports publiques que trois fois dans la semaine.

Au niveau des collectivités territoriales, je propose d’éteindre l’éclairage publique de 23 heures à 6 heures du matin et de réfléchir à un éclairage publique à la demande, par exemple commandé par le téléphone mobile. La consommation mondiale pour l’éclairage public et l’éclairage des bâtiments est de 2 700 TWh, émettant 1 150 millions de tonnes de CO2. En France, la consommation totale d’électricité liée à l’éclairage est de 56 Twh. C’est de l’énergie gaspillé qui génère une pollution lumineuse. Cette énergie serait mieux employée pour produire des carburants synthétiques.

Les communes ayant des forets et du foncier disponible devraient utiliser la force de travaille des personnes qui reçoivent des aides sociales pour défricher les forets, produire des granuler de bois, afin que ceux-ci puissent se chauffer et se nourrir en hivers.

Aux niveaux des instances nationales, nous avons besoins d’un grand plan du type de celui qui nous à permis d’avoir des centrales nucléaire afin de produire des carburants synthétiques à base d’électricités nucléaires et d’énergie renouvelable. On doit également mettre en place les instruments numériques qui permettent de suivre l’augmentation de la production d’énergie renouvelable et de carburant synthétique. Cela permettrait aux citoyens, le jour des élections, de fonder son choix sur des faits objectifs.

Les régions avec l’aide de l’état doivent mettre en place sur le modèle allemand une offre de transport publique à prix réduit (9 euros en Allemagne). Cela permet de découvrir l’offre de transport publique surtout en période d’été ou les trains/trams régionaux sont à moitié vide car beaucoup de personnes sont en vacances. Cela augmente également l’attractivité touristique des régions.

Les instances nationales doivent obliger la grande distribution à développer leur systèmes de consignes. La collectes du verre doit être repenser. Fondre du verre, même si celui est recycler est une opération énergivore. La grande distribution devrait assurer localement le remplissage, la mise en circulation et le nettoyage de bocaux. Cela créerait des emplois locaux, et réduirait le temps de trajets des employés.

Finalement l’état doit soutenir le développement de petit véhicule léger du type Renault Twizzy mais amélioré. En fait elle ne devrait subventionner que ce type de véhicule léger. Une Renault Twizzy consomme 6 kWh pour 100 km contre 25 kWh pour une voiture électrique conventionnelle. Une voiture thermique consomme environs 80 kw thermique au minimum qui se traduit par une énergie de mouvement de 25 kWh.

Crises, analyses et proposition

De tout temps, l’humanité a dû faire fasse à des crises, et l’humanité a avancé, ou reculé mais l’espèce humaine en tant que tel ne s’est pas éteinte. Aujourd’hui, la population mondiale atteints 7.5 milliard d’individu. Elle n’était que de 2,5 milliard d’individus en 1950.

Le monde a d’ailleurs bien changé depuis les années 1950. Tous d’abord la fin de la seconde guerre mondiale consacre les États Unis en tant que première puissance industrielle, économique et militaire. Le 20ème siècle voit également l’Union Soviétique remplacer la Russie des Tsars, et celle-ci s’écrouler 40 ans plus tard sous son propre poids dans un désastre nucléaire et écologiques.

La période que nous vivons est un contre choc violent qui met fin à 10 ans d’un monde monopolaire en expansion, avec une hégémonie militaire des États-Unis et une forte concentration des richesses entre peu de main.

La période qui s’ouvre voit la résurgence d’une Russie impériale et colonialiste dominé par une clique d’ancien membres du KGB dont le mode d’action est le pillage. Cette nouvelle période n’a rien de bien réjouissant. L’Ukraine est l’une des premières victimes. Nous devons combattre cette Russie et pas nous perdre dans des compromis bancales.

L’entré de la Chine dans l’organisation mondiale du commerce à permis de lutter contre l’inflation qui était très forte dans les années 80-90. Elle a fait reculer également la pauvreté en Chine mais elle a renforcé l’autocratie. Nous ne devons pas nous appuyer sur elle.

Pour lutter aujourd’hui contre l’inflation, la crise budgétaire, la désindustrialisation, la crise alimentaire, le désordre géopolitique, la crise climatique et sanitaire ce qu’il faut surtout c’est nous remettre au travail pour être moins dépendant. La chine trouvera ses propres solutions pour les problèmes du monde, nous ne devons pas nous inquiéter pour elle.

Nous devons cependant changer notre vue sur le monde, car le monde qui s’ouvre est multipolaire. Il nous faut nous rassembler sur deux conviction :

– L’occident partage le monde avec d’autre civilisation dont les citoyens ont les même droit mais ne partagent pas nécessairement les mêmes valeurs.

– Les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité sont inséparables et doivent être défendues quoi qu’il en coûte.

En ce qui concerne les moyens :

– Le seul lieu légitime pour résoudre les conflits est l’Organisation des Nations Unies.

– La règle de l’unanimité doit être abolie là où elle se pratique.

– Il ne doit pas avoir de droit de veto.

– L’Organisation des Nations Unie doit être doté de la plus puissante des armées.

– La consommation des ressources naturelles doit être régulé et partagé entre les nations.

Les crises actuelles résultent d’un manque d’organisation et d’un manque d’anticipation.

Französische politische Sitten

Frankreich will in vielerlei Hinsicht eine Ausnahme sein. Aber ist das eine gute Sache, insbesondere im Bereich der politischen Sitten? In Frankreich sind die politischen Auseinandersetzungen hart, was normal ist. Das Problem ist, dass es selten um den Inhalt geht und der politische Kampf oft auf Kämpfe zwischen politischen Persönlichkeiten reduziert wird. Politiker sollten die legitimen Bestrebungen der Bürger verkörpern und die legitimen Bestrebungen der Bürgerin umsetzen. Aber von wem sprechen wir? Von Kommunalpolitikern, die unabhängig von ihrer politischen Ausrichtung gut zusammenarbeiten können? Oder von den unumstößlichen nationalen Politikern, die letztlich nur Zirkustiere oder schlechte Illusionisten sind.

Wie ist es dazu gekommen? Die politischen Sitten sind das Ergebnis unserer zu zentralistischen Institutionen und unseres Wahlverfahrens, das zu sehr auf Mehrheitswahlen beruht.

Wenn man sich die politische Orientierung der Franzosen ansieht, ist diese letztendlich ausgewogen, mit Meinungen der Linken, der Mitte und der Rechten. Die Linke liegt bei 30 % der Wahlabsichten, die Mitte bei 30 % und die Rechte ebenfalls bei 30 %. Rational gesehen könnte man erwarten, dass die nationale Vertretung im Parlament ausgewogen ist, aber das wird nicht der Fall sein. In Frankreich kann es nur einen Sieger geben! Dies ist eine Tradition, die von den Spielen in der Arena übernommen wurde. Unser Wahlsystem wird den Sieger bestimmen. Er wird nicht von den Wählern bestimmt. Die Mehrheit der Wähler wird leider nicht zur Wahl gehen. In der nächsten Woche wird die Regierung arbeiten und etwas später werden 60 % der Franzosen unzufrieden sein und auf die Straße gehen, mit all den damit einhergehenden Gewalttätigkeiten. Diese Gewalt ist das Ergebnis einer Blockade. Die extremistischen Positionen der Parteien sind das Ergebnis dieser Blockade. Und die Wähler werden in extremistische Positionen getrieben oder gezwungen, nicht wahlen zu gehen.

Die erste Aufgabe der Regierung wird es daher sein, diese Blockade durch eine Änderung unseres Wahlverfahrens zu beenden. Die neue Regierungsmehrheit wird höchstwahrscheinlich keine Mehrheit im Senat haben, der derzeit von Gérard Larcher in Geiselhaft genommen wird, der unsere Demokratie in einen Sturzflug steuert. Diese Reform muss also durch ein Referendum erfolgen. In diesem Punkt stimme ich mit den Nupes und dem Rassemblement National überein.

Die Oppositionsparteien müssen ihre politische Software ändern und zu Koalitionsparteien werden. Nach einer Wahl muss es Gespräche zwischen den Parteien geben. Das Ergebnis dieser Gespräche ist ein Koalitionsvertrag. Die Parteien, die in der Lage sind, gemeinsam zu arbeiten, werden die Regierung bilden.

Mœurs politiques Françaises

La France se veut une exception à bien des égards. Mais est-ce une bonne chose en particulier dans le domaine des mœurs politiques. En France les joutes politiques sont rudes, ce qui est normale. Le problème c’est que le fond n’est rarement abordé et le combats politique se réduit souvent à des luttes entre personnalités politiques. Les hommes politiques devrait incarner et traduire dans les fait les aspirations légitimes des citoyens. Mais de qui parlent t’on? Des élus locaux qui quelques soit la couleur politique savent travailler ensemble ? Ou de ces personnalités politiques nationales indéboulonnables, qui ne sont finalement que des animaux de cirques ou de piètre illusionnistes.

Comment en est on arrivé là? Les mœurs politiques sont le résultats de nos institutions trop centralisatrices et de notre mode de scrutins par trop majoritaire.

Si on regarde l’orientation politiques des Français, celui ci est finalement équilibrée, avec des opinions de gauche, du centre et de droite. La gauche est à 30 % des intention de vote, le centre est à 30%, la droite est également à 30%. Rationnellement, on pourrait s’attendre que la représentation nationale au parlement soit équilibré, mais cela ne sera pas le cas. En France il ne peut y avoir qu’un vainqueur! C’est une tradition hérité des jeux de l’arène. Notre mode scrutin désignera le vainqueur. Il ne sera pas désigné par les électeurs qui dans la majorité n’iront pas voté. La semaine suivant le gouvernement sera au travaille et un peu plus tard 60 % des Français seront mécontent et dans la rue, avec toute les violences que cela accompagne. Ces violences sont le résultat d’un blocage. Les positions extrémistes des partis sont le résultat de ce blocage. Et voilà les électeurs entraîner dans des positions extrémiste, où contraint de s’abstenir!

La première tâche du gouvernement sera donc de mettre fin à ce blocage en changeant notre mode de scrutin. La nouvelle majorité de gouvernement n’ayant très vraisemblablement pas la majorité au Sénat qui est pris actuellement pris en otage par Gérard Larcher qui est en train de piloter notre démocratie vers un vole en piqué. Cette réforme devra passer donc par un référendum. En cela je suis d’accord avec la Nupes et le Rassemblement National.

Les partis d’opposition doivent changer leur logiciel politique et devenir des partis de coalition. Après une élection, il doit avoir des discussions entre partis. Le résultat de ces discussions est un contrat de coalition. Les partis capables de travailler Ensemble! formeront le gouvernement.

Krieg in der Ukraine: Friedensgespräche – und mit wem?

Wie viele Europäer verstehe ich den Sinn der Gespräche zwischen dem französischen Präsidenten und Wladimir Putin nicht ganz. Stellen Sie sich vor, die Europäer würden vor vollendete Tatsachen gestellt, indem die Ukraine Stück für Stück abgeknabbert wird. Wer könnte sich in den Spiegel schauen und sagen, dass er, weil er den Dialog mit dem Monster aufrechterhielt, den Preis eines Krieges hätte vermeiden können? Was ich im Spiegel sehe, ist Marschall Pétain! Hat sich Emmanuel Macron vorgenommen, uns mit dieser Vergangenheit zu versöhnen?

Mut bedeutet, an der Seite der Ukrainer zu kämpfen und den russischen Aggressor abzuwehren. Das ist Frankreich und das ist französisch sein!

Was ich von unserer Führung erwarte, sind mutige Entscheidungen. Bitte behalten Sie Ihr Geld. Dieses Geld ist übrigens unser Geld. Der Unterschied zwischen Kapitalismus und Kommunismus besteht darin, dass ich entscheiden kann, wie ich mein Geld ausgebe.

Was wir brauchen, sind Waffen, wir müssen unsere Rüstungsindustrie stärken. Wir müssen einen Kampf auf den Meeren beginnen, um die Seeblockade zu lockern, die Russland gegen die Ukraine verhängt hat. Die Seeblockade wird eine Hungersnot in der Welt verursachen und die ukrainische Wirtschaft ersticken, bevor Russland das Land kolonisiert und seine Reichtümer plündert. Das ist der wahre Preis für unsere Feigheit, wenn die Ukraine zurückweicht.

Dieser Krieg Russlands gegen die Ukraine weist alle Merkmale eines Kolonialkriegs auf. Russland ist die letzte europäische Macht, die einen Kolonialkrieg führt. Es war auch die erste. Unsere politischen Führer und die Welt sollten das wissen. Überall müssen wir als ehemalige Kolonialmacht gegen den Kolonialismus kämpfen, genauso wie Deutschland für die Rettung der Demokratie kämpfen muss: Nur so können wir uns mit der Welt versöhnen und Frieden in uns selbst schaffen!

Der Zweite Weltkrieg endete erst, als Nazi-Deutschland zerschlagen wurde. Der Krieg endete nicht, weil sich die Deutschen gegen den Nationalsozialismus auflehnten, und er endete auch nicht, weil ein Friedensabkommen oder eine Kapitulation unterzeichnet wurde.

Macron ist zweifellos ein guter Verhandlungsführer. Aber hier geht es nicht um einen Deal, sondern darum, unsere Werte, diese Werte die wirklich universell sind, nicht mit Füßen zu treten.

Es ist noch nicht zu spät, wir stehen noch hinter dir. Aber wenn du weitermachst, müssen wir den Kampf alleine fortsetzen und die Geschichte wird dich weit weg vom Ruhm tragen, aber das Frankreich, von dem ich spreche, ist ewig.







Guerre en Ukraine: Discussion de paix, et avec qui?

Comme beaucoup d’européen, je ne comprends pas bien le sens des discussions entre le président Français et Vladimir Poutine. Imaginer vous une seule seconde, les européens mis devant le fait accompli d’une Ukraine grignotée par morceau. Qui pourrait se regarder une seul seconde dans un miroir et se dire que parce qu’il a maintenu le dialogue avec le monstre, il aurait réussi à éviter le prix d’une guerre? Ce que je vois dans le miroir c’est le Maréchal Pétain! Emmanuel Macron aurait-il entrepris de nous réconcilier avec ce passé?

Le courage, c’est de se battre à coté des Ukrainiens et de repousser l’agresseur Russe. C’est cela la France et c’est cela être Français!

Ce que j’attend de nos dirigeants c’est des décisions courageuses. Par pitié, garder votre argent. Cet argent c’est d’ailleurs le notre. La différence entre le capitalisme et le communisme c’est bien que je puisse décider comment je dépense mon argent.

Ce que nous avons besoin c’est des armes, nous devons renforcer notre industrie d’armement. Nous devons engager une bataille sur les mers afin de desserrer le blocus qu’impose la Russie à l’Ukraine. Le blocus va créer une famine dans le monde et asphyxier l’économie ukrainienne avant que la Russie ne colonise et ne pie les richesses de ce pays. C’est le vrai prix de notre lâcheté, lorsque l’Ukraine recule.

Cette guerre de la Russie contre l’Ukraine a toute les caractéristiques d’une guerre coloniale. La Russie est la dernière puissance européenne menant une guerre coloniale. Nos dirigeant et le monde devrait prendre conscience de cela. Partout, nous ancienne puissance coloniale devons lutter contre le colonialisme, tout comme l’Allemagne doit lutter pour sauver la démocratie: c’est la seule façons de nous réconcilier avec le monde et avec faire la paix en nous même!

La deuxième guerre mondiale ne s’est pas terminé que lorsque l’Allemagne Nazie a été écrasée. Elle ne s’est pas terminée parce que les Allemands se sont soulevés, pas plus qu’elle ne s’est terminé parce qu’un accord de paix ou une capitulation aurait été signé.

Macron, est sans doute un bon négociateur. Mais ici il ne s’agit pas d’un deal, mais de ne pas fouler au pied nos valeurs, universelles.

Il n’est pas trop tard, nous sommes encore derrière toi. Mais si tu continue, il nous faudra continuer le combat seul et l’histoire emportera la France loin et te décernera la Carte officielle de Con.

Mes quelques reflexions sur le résultat du premier tour de l’élection présidentielle française de 2022

Le vote Le Penniste dans le Grand Est et dans les zone de tradition industriel. Progression de la France Insoumise dans les grandes villes. Macronisme à l’Ouest.

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont en 2022 qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle (voir résultats officiels). 20,07 et 16,69 % des électeurs inscrits sur les listes électorales ont effectivement voté pour ces deux candidats. Il y a donc environs deux tiers des électeurs probablement déçus par le résultat de ce premier tour. Nous avons un candidat représentant le démocratie libérale en fasse d’un candidat d’extrême droite. Depuis maintenant 20 ans, nous avons régulièrement le candidat de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle (2002, 2017, 2022). Jean Luc Mélanchon réalise la surprise de ce premier tour en réalisant par les urnes l’union de la gauche, c’est à dire qu’il réussit à capter les voix écologistes, de la candidate socialiste et des candidats d’extrêmes gauches. Il est remarquable de constater que celui-ci réussi aussi bien dans les grandes villes notamment à Paris dont la maire est Anne Hidalgo est justement la candidate socialiste, mais également dans le sud qui vote traditionnellement pour l’extrême droite. Marine le Pen continue de s’imposer sur les territoires qui abritaient j’adisse l’industrie lourde. Jean-Luc Mélanchon est classé à gauche de la gauche. Son score est en fait proche de celui de Marine Le Pen. Je ne cache pas que même si je ne considère pas le programme de la France Insoumise comme le meilleur pour la France, il est bien meilleur que celui de Marine le Pen. La France insoumise réussit à faire aller voter la France Créole qui a juste titre à peur des discours clairement xénophobe de l’extrême droite. C’est très positif. Il est clair que la France Insoumise à réussit à rassembler et je vois là un espoir d’avoir dans l’avenir deux candidat clairement républicains au second tour.

Jean-Luc Mélanchon n’est cependant pas au deuxième tour de l’élection en 2022. Et on doit noter que, le vote France Insoumise progresse mais pas sur les territoire où le Rassemblement National est le plus fort. Je pense que la lutte contre la désindustrialisation est la solution pour lutter contre le front national.

J’appelle donc tous les citoyens inscris sur les listes électorales à se mobiliser et faire encore une fois barrage à l’extrême droite et surtout de ne perdre pas l’espoir dans l’avenir. La gauche a montré qu’en se rassemblant derrière la France insoumise, elle pouvait gagner et éliminer l’extrême droite dès le premier tour.

A nous, électeurs d’Emmanuel Macron de lutter contre la désindustrialisation.

La campagne électorale du premier tour de l’élection présidentielle à clairement montré que la tentative de Marine le Pen de dédiaboliser l’extrême droite est un leurre comme le montre son allié Eric Zemmour. Marine cache sa nature comme Poutine à caché sa vrai nature aux démocrates. Nous avons a faire à des manipulateurs. Notre système électorale fera en sorte qu’une fois au pouvoir, il sera très difficile de les déloger. Alors on se doit d’extrême extraient prudent.

L’incivisme doit être combattu à l’école dès le plus jeune age, au niveau des élèves et des parents d’élèves. Prenons l’example du Japon qui a de bon résultat au niveau de la sécurité. La difference ce fait à l’école. Par exemple une fois par semaine, les élèves et les parents d’élèves doivent ramasser les déchets dans la cour des écoles. Cela fait des citoyens responsables, sans faire usage de la matraque. Ainsi auront nous besoin de moins de policier plus tard. Il ne s’agit pas de faire des moutons, mais une certaine docilité facilite l’apprentissage et résulte en des êtres libres et citoyens. Pas besoin de l’extrême droite.

La mouvance à droite de la droite incarné par Eric Ciotti est dans l’erreur. J’encourage ces électeurs à engager une réflexion sur d’autres moyens d’action notamment au niveau de l’école en metant en place des méthodes douce de lutte contre l’incivisme.

La politique du pire est de ne pas aller votez le 24 avril. Ne pas allez voter c’est risquer de vivre un enfer. Si vous ne faite pas barrage à l’extreme droite, vous risquez de vous retrouver d’être l’allié de Poutine bien malgré vous, car avec Marine le Pen présidente et Éric Zemmour premier ministre, il se pourrait que Poutine se disee qu’il devrait envahir la France pour luter contre nazisme. Et comment pourrait on lui donner tord?

Ce qui peut rassembler les Français dans ce deuxième tours, c’est 1) financer les retraites en augmentant le taux d’activité sans recule de l’age légal de la retraite en menant une politique de réindustrialisation, 2) faire évoluer notre régime présidentielle vers un régime plus parlementaire. 3) Protéger le climat tout en réduisant notre dépendance aux énergies fossiles par le développement des énergies renouvelables mais également en maitrisant tout le cycle du combustible nucléaire de la mine jusqu’au retraitement.

L’Europe de l’Atlantique à l’Oural

L’expression vient du discours de Charles De Gaule, prononcé à Strasbourg en novembre 1959 : “Oui, c’est l’Europe, de l’Atlantique à l’Oural, c’est l’Europe, c’est toute l’Europe qui va décider du sort du monde !”

Cette expression, qui a été utilisée à maintes reprises par la suite, a une énorme signification politique. En période de guerre elle suggére une remise en cause de l’ordre établi à la fin de la Seconde Guerre mondiale et une attitude particulière vis-à-vis de la Russie mais aussi du grand allié américain.

De Gaulle refuse la division “artificielle et stérile” de l’Europe, qui est “le pire des maux de notre époque”. Sa volonté de changer le statu quo coïncide ici avec son sens profond de l’histoire. L’Europe étant une réalité historique et géographique, elle ne peut être réduite à sa partie occidentale. La vision de Charles de Gaule d’une Europe entière est donc toujours d’actualité et n’a pas encore été réalisée.

C’est aussi un grand projet d’équilibre et de paix. L’Europe de l’Atlantique à l’Oural inclut la Moldavie, l’Ukraine, la Géorgie mais aussi la Russie.

Les idéologies et les régimes passent, tandis que les nations restent. Losque la Russie ne sera plus totalitaire ou expansionniste, elle contribuera à l’équilibre indispensable et à la paix.

L’invasion de l’Ukraine nous montre toutefois clairement que le temps n’est pas au pacifisme, mais au réarmement. La Russie de Poutine n’est pas un partenaire avec lequel on peut négocier, mais qu’il faut combattre. Il est clair que Vladimir Poutine ne comprend que le pouvoir des armes. Il n’y a donc pas grand-chose à attendre des sanctions économiques. Nous ne pourrons pas éviter la guerre. Nous devons promouvoir un changement en Russie et le cas échéant l’imposer.

Ne nous laissons pas paralyser par la peur, mais laissons notre cœur, notre volonté, nos valeurs, nous guider. Nous aussi, nous avons des bombes nucléaires. L’Amérique est aussi à nos côtés et aux côtés des Ukrainiens, peut-être. Un accord de paix avec la Russie de Poutine ne garantirait pas la paix à moyen terme. Ce serait une lâcheté de plus.

Les idéologies passent, mais les nations restent. La Russie de Poutine disparaîtra, mais pas sans se battre. C’est ainsi que nous devons nous battre nous aussi.

Ce serait un non-sens et une mauvaise politique de séparer l’Europe de l’Est de sa partie occidentale. Les régions à l’est de l’Oural sont les territoires coloniaux de l’ancien empire tsariste. En tant que telles, ces régions ont vocation à retrouver leur indépendance. Ainsi, la Russie de Poutine reste avant tout une Russie des tsars et une Russie des soviets. Et celle-ci, comme celle-là, a étendu sa domination sur d’autres pays, les a colonisés, a réduit leurs habitants en esclavage.

Le temps d’une Europe de l’Atlantique à l’Oural est venu. Nous devons accueillir dans l’Union européenne les peuples qui luttent pour leur liberté à l’ouest de l’Oural et nous battre à leurs côtés.

La déclaration de guerre est inévitable.

L’Europe entière est en guerre.

Liberté égalité fraternité ou la mort!

Europa vom Atlantik bis zum Ural

Der Begriff stammt aus der Rede von Charles De Gaule, die im November 1959 in Straßburg gehalten wurde: “Ja, es ist Europa, vom Atlantik bis zum Ural, es ist Europa, es ist ganz Europa, das über das Schicksal der Welt entscheiden wird!”


Dieser Ausdruck, der in der Folgezeit immer wieder verwendet wurde, hat eine enorme politische Bedeutung. In einer Zeit des Krieges,, suggeriert es eine Infragestellung der am Ende des Zweiten Weltkriegs etablierten Ordnung und eine besondere Haltung gegenüber Russland aber auch dem großen Verbündeten Amerika.


De Gaulle lehnt die “künstliche und sterile” Teilung Europas ab, die “das schlimmste Übel unserer Zeit” sei. Sein Wille, den Status quo zu ändern, deckt sich hier mit seinem tiefen Sinn für die Geschichte. Da Europa eine historische und geografische Realität ist, kann es nicht auf seinen westlichen Teil reduziert werden. Die Vision des von Charles de Gaule von ein Ganz-Europa ist also immer noch aktuell und noch nicht verwirklicht.

Es ist auch ein großes Projekt des Gleichgewichts und des Friedens. Das Europa vom Atlantik bis zum Ural schließt Moldavien Ukraine, Georgien aber auch Russland ein.

Ideologien und Regime vergehen, während die Nationen bleiben. Wenn Russland nicht mehr totalitär oder expansionistisch ist, wird sie zu dem für den Frieden unerlässlichen Gleichgewicht beitragen.

Die Invasion in der Ukraine zeigt uns jedoch deutlich, dass die Zeit nicht für Pazifismus, sondern für Aufrüstung reif ist. Putins Russland ist kein Partner, mit dem man verhandeln kann, sondern den man bekämpfen muss. Es ist klar, dass Wladimir Putin nur die Macht der Waffen versteht. Von Wirtschaftssanktionen ist also nicht viel zu erwarten. Wir werden um einen Krieg nicht herumkommen. Wir müssen einen Wandel in Russland fördern und ihn gegebenenfalls durchsetzen.

Lassen wir uns nicht von Angst lähmen, sondern lassen wir uns von unserem Herzen unserem Willen, unsere Werte, leiten. Wir haben auch Atombomben. Amerika steht auch an unser Seite und an der Seite der Ukrainer, vielleicht. Ein Friede Abkomme mit Putin-Russland würde mittelfristig keine Frieden garantieren. Es wäre eine weitere Feigheit.

Ideologien vergehen, aber Nationen bleiben. Putin-Russland wird untergehen, aber nicht ohne zu kämpfen. So müssen wir auch kämpfen.

Es wäre unsinnig und eine schlechte Politik, Osteuropa von seinem westlichen Teil zu trennen. Die Gebiete östlich des Urals sind die Kolonialgebiete des ehemaligen Zarenreichs. Als solche sind diese Regionen dazu berufen, ihre Unabhängigkeit wiederzuerlangen. So bleibt Putins Russland in erster Linie einst Russland der Zaren und Russland der Sowjets. Und dieses, wie auch jenes, hat seine Herrschaft ausgedehnt auf andere Länder ausgedehnt, sie kolonisiert, als Imperium gegründet und ihre Bewohner in die Sklaverei getrieben.

Die Zeit für ein Europa vom Atlantik bis zum Ural ist gekommen. Wir müssen die Völker westlich des Urals, die für ihre Freiheit kämpfen, in die Europäische Union aufnehmen und an ihrer Seite kämpfen.

Die Kriegserklärung ist unvermeidlich.

Ganz Europa befindet sich im Krieg.

Freiheit, Gleichheit, Brüderlichkeit oder Tod!