Mes quelques reflexions sur le résultat du premier tour de l’élection présidentielle française de 2022

Le vote Le Penniste dans le Grand Est et dans les zone de tradition industriel. Progression de la France Insoumise dans les grandes villes. Macronisme à l’Ouest.

Comme en 2017, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont en 2022 qualifiés pour le deuxième tour de l’élection présidentielle (voir résultats officiels). 20,07 et 16,69 % des électeurs inscrits sur les listes électorales ont effectivement voté pour ces deux candidats. Il y a donc environs deux tiers des électeurs probablement déçus par le résultat de ce premier tour. Nous avons un candidat représentant le démocratie libérale en fasse d’un candidat d’extrême droite. Depuis maintenant 20 ans, nous avons régulièrement le candidat de l’extrême droite au second tour de l’élection présidentielle (2002, 2017, 2022). Jean Luc Mélanchon réalise la surprise de ce premier tour en réalisant par les urnes l’union de la gauche, c’est à dire qu’il réussit à capter les voix écologistes, de la candidate socialiste et des candidats d’extrêmes gauches. Il est remarquable de constater que celui-ci réussi aussi bien dans les grandes villes notamment à Paris dont la maire est Anne Hidalgo est justement la candidate socialiste, mais également dans le sud qui vote traditionnellement pour l’extrême droite. Marine le Pen continue de s’imposer sur les territoires qui abritaient j’adisse l’industrie lourde. Jean-Luc Mélanchon est classé à gauche de la gauche. Son score est en fait proche de celui de Marine Le Pen. Je ne cache pas que même si je ne considère pas le programme de la France Insoumise comme le meilleur pour la France, il est bien meilleur que celui de Marine le Pen. La France insoumise réussit à faire aller voter la France Créole qui a juste titre à peur des discours clairement xénophobe de l’extrême droite. C’est très positif. Il est clair que la France Insoumise à réussit à rassembler et je vois là un espoir d’avoir dans l’avenir deux candidat clairement républicains au second tour.

Jean-Luc Mélanchon n’est cependant pas au deuxième tour de l’élection en 2022. Et on doit noter que, le vote France Insoumise progresse mais pas sur les territoire où le Rassemblement National est le plus fort. Je pense que la lutte contre la désindustrialisation est la solution pour lutter contre le front national.

J’appelle donc tous les citoyens inscris sur les listes électorales à se mobiliser et faire encore une fois barrage à l’extrême droite et surtout de ne perdre pas l’espoir dans l’avenir. La gauche a montré qu’en se rassemblant derrière la France insoumise, elle pouvait gagner et éliminer l’extrême droite dès le premier tour.

A nous, électeurs d’Emmanuel Macron de lutter contre la désindustrialisation.

La campagne électorale du premier tour de l’élection présidentielle à clairement montré que la tentative de Marine le Pen de dédiaboliser l’extrême droite est un leurre comme le montre son allié Eric Zemmour. Marine cache sa nature comme Poutine à caché sa vrai nature aux démocrates. Nous avons a faire à des manipulateurs. Notre système électorale fera en sorte qu’une fois au pouvoir, il sera très difficile de les déloger. Alors on se doit d’extrême extraient prudent.

L’incivisme doit être combattu à l’école dès le plus jeune age, au niveau des élèves et des parents d’élèves. Prenons l’example du Japon qui a de bon résultat au niveau de la sécurité. La difference ce fait à l’école. Par exemple une fois par semaine, les élèves et les parents d’élèves doivent ramasser les déchets dans la cour des écoles. Cela fait des citoyens responsables, sans faire usage de la matraque. Ainsi auront nous besoin de moins de policier plus tard. Il ne s’agit pas de faire des moutons, mais une certaine docilité facilite l’apprentissage et résulte en des êtres libres et citoyens. Pas besoin de l’extrême droite.

La mouvance à droite de la droite incarné par Eric Ciotti est dans l’erreur. J’encourage ces électeurs à engager une réflexion sur d’autres moyens d’action notamment au niveau de l’école en metant en place des méthodes douce de lutte contre l’incivisme.

La politique du pire est de ne pas aller votez le 24 avril. Ne pas allez voter c’est risquer de vivre un enfer. Si vous ne faite pas barrage à l’extreme droite, vous risquez de vous retrouver d’être l’allié de Poutine bien malgré vous, car avec Marine le Pen présidente et Éric Zemmour premier ministre, il se pourrait que Poutine se disee qu’il devrait envahir la France pour luter contre nazisme. Et comment pourrait on lui donner tord?

Ce qui peut rassembler les Français dans ce deuxième tours, c’est 1) financer les retraites en augmentant le taux d’activité sans recule de l’age légal de la retraite en menant une politique de réindustrialisation, 2) faire évoluer notre régime présidentielle vers un régime plus parlementaire. 3) Protéger le climat tout en réduisant notre dépendance aux énergies fossiles par le développement des énergies renouvelables mais également en maitrisant tout le cycle du combustible nucléaire de la mine jusqu’au retraitement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.